pourquoi la migration ?

théorie de la migration ! vue par l'amateur

Sur cette terre un seul animal migre "l'Homme" pourquoi ? Le réflexe de survie ! L'hémisphère nord est riche pour la vie ; l'homme est en quête de bien- être et a la volonté d'aller VERS le soleil. L'homme de l'équateur souffrant du trop de soleil a faim et a la volonté d'aller VERS le nord pour partager les richesses du premier.
  L'homme constate de façon épisodique le mouvement d'une partie de la faune "volante" Il appelle cela la migration des espèces. Ce n'est là qu'une façon primaire d'observer. Dans les déplacements de la faune volante, trois éléments compliquent la vision des choses à savoir des mouvements célestes : la rotation = 24 heures, l'écliptique de (23°3 x 2) = 5200km et de l'orbite  qui fait le tour du soleil en 365 jours et 6 heures. Ce mélange de données est très difficile à conjuguer. Une démonstration est organisée sur la maquette, du système solaire de type héliolinéaire " qui confirme une autre approche pour aborder le problème.
  La vie s'incarne dans la faune et la flore. La faune se classe en trois catégories :
        - elle est mobile sur le sol c'est le "terrien", 
        - elle est mobile dans l"eau c'est le "nageur",
        - elle est mobile dans l'air  c'est le "volant".
Chacun évolue dans son propre milieu sachant que beaucoup d'espèces assimilent ponctuellement un élément autre que le leur.
     L'étude porte sur la troisième catégorie le "volant". Ces oiseaux que l'on appelle migrateur ! Ce mot laisserait entendre qu'il va VERS, pour obtenir certaines conditions de vie comme : la nidification, la nourriture et la température. Or, la faune volante, dans son ensemble est tributaire des  mouvements célestes, même le volant que l'on considère comme sédentaire  réagit aux mouvements. C'est notre façon d'observer qui nous trahit !  Les volants domestiqués par l'Homme sont comme lui sédentarisés. Mais tous les oiseaux sont dans le même élément, c'est à dire dans la volière de l'espace. Nos moyens d'observation nous trahissent encore : on les voit  à nos côtés pour se nourrir, nidifier et dormir. L'essence même de vie de ces animaux est l'espace, (l'espace est à l'oiseau, comme l'eau est au poisson) dans leur volière fixée sur les latitudes solaires. Ils sont sédentaires de la troposphère (couche épidermique de la terre). Dans mon imaginaire je vois l'oiseau perché sur une lattitude solaire et observé la mobilité de la terre.
                                                             Fourny Claude

translate.google Anglais...

On this earth one animal migrates "Man" why? The survival instinct! The northern hemisphere is rich for life, man is in search of well-being and a willingness to go TOWARDS the sun. The man with the equator of the sun too hungry and willing to go TO the north to share the wealth of the former.

  Man found sporadically movement of some wildlife "flying" He calls this species migration. This is only a primary way to observe. In the movement of wildlife flying three elements complicate the vision to see celestial movements: rotation = 24 hours, the ecliptic (23 ° 3 x 2) = 5200km and orbit round the sun in 365 days and 6 hours. This mixture of data is very difficult to combine. A demonstration is organized on the model of the solar system type héliolinéaire "confirms another approach to address the problem.

  Life is embodied in the flora and fauna. The fauna is classified into three categories:

        - It is moving on the ground is the "earthy"

        - It is moving in the "Water is the" swimmer "

        - It is moving in the air is the "wheel".

Each evolves in its own environment knowing that many species assimilate occasionally something other than their own.

     The study focuses on the third category "flying". These birds are called migratory! This would suggest that word will VERS, for certain living conditions as: nesting, food and temperature. However, flying fauna as a whole is dependent on celestial movements, even the wheel that is considered sedentary responds to movements. This is our way of observing that betrays us! The wheels are domesticated by man as he settled down. But all birds are in the same element, ie in the aviary space. Our means of observation betray us again, we see our side to feed, nest and sleep. The essence of life of these animals is space (the space is the bird, as water is to fish) in their aviary attached to the solar latitudes. They settled in the troposphere (epidermal layer of the earth). In my imagination I see a bird perched on a solar latitude and observed mobility of the earth.

                                                             Claude Fourny

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

28.03 | 10:34

N’hésitez pas à laisser un commentaire Toutes les idées sont bonnes à écouter
Merci

...
28.03 | 10:22

Toutes les idées sont bonnes à écouter ! Merci de votre commentaire.

...
28.03 | 10:20

Toutes les idées sont bonnes à écouter ! Merci de votre commentaire.

...
28.03 | 10:19

Toutes les idées sont bonnes à écouter ! Merci de votre commentaire.

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE