l'hirondelle n'a plus de retour !

L’hiver l’oiseau en centre Afrique

Les hirondelles annoncent le printemps. Elles reviendraient dit-on de lointaines contrées pour occuper une saison notre continent. Mais qui rend visite à l'autre, elles ou nous ?
La démonstration du système solaire héliolinéaire prouve que c'est nous qui allons chez elle et non le contraire. En voici la preuve en photos :
Un cerclage recouvre notre hexagone sur la terre mobile. L'oiseau, comme symbole, est fixé devant la terre sur la maquette. Les quatre clichés ci-dessous vont situer son emplacement aux moments de visibilité.
Première photo:  Au solstice d'hiver l'hirondelle se trouve en centre Afrique, le petit symbole immobile de l'oiseau, fixé sur le fil de fer hauteur latitude solaire "D" ;
Deuxième photo :  aux alentours d'avril, mai, nous apercevons une hirondelle par-ci un martinet par là. On ne les voit jamais arriver en bande. Ces hirondelles se retrouveront de 8 à 15 jours après en Angleterre même plus haut. Courant mai-juin elles vont nidifier chez nous et en juillet, les petits seront sortis du nid pour voler avec leurs parents.
Troisième photo:  Fin aout début septembre la latitude solaire "D" fait le ménage avec son balai en contenant l'oiseau à sa place dans la troposphère de la terre. La terre aux détails mobiles se retire en dessous des ailes du volatile. Et là, nous pouvons constater que ces oiseaux se réunissent sur les fils électriques comme l'amas de poussière devant le balai de la ménagère.
la quatrième photo L'obliquité orienté vers octobre-novembre, nos chers oiseaux se retrouvent bien de nouveau en Afrique du nord. Il en sera de même pour tous les oiseaux qu'on appelle migrateurs. Vous pouvez constater aussi que le vanneau commence son "périple" quand l'hirondelle termine le sien. Quand arrive le printemps, le vanneau disparait et l'hirondelle revient (Situation visible sur la maquette du système solaire héliolinéaire). Les gros oiseaux (oies, grues, cigognes, ect..) subissent le même phénomène des mouvements célestes.  Donc pour moi les oiseaux ne sont pas des migrateurs, mais plutôt des rephaseurs naturels (1).

(1) Remise en phase naturelle sur sa latitude soit la (D)  

                                                                          Fourny Claude

Erratum; Il faut lire obliquité, soit(23°3) au lieu d'écliptique (sur clichés) qui lui est le plan horizontal littéral du système solaire. Ma dyslecsie est imprévisible. Corrigé le 12/06/2015 l'auteur Fourny Claude

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

28.03 | 10:34

N’hésitez pas à laisser un commentaire Toutes les idées sont bonnes à écouter
Merci

...
28.03 | 10:22

Toutes les idées sont bonnes à écouter ! Merci de votre commentaire.

...
28.03 | 10:20

Toutes les idées sont bonnes à écouter ! Merci de votre commentaire.

...
28.03 | 10:19

Toutes les idées sont bonnes à écouter ! Merci de votre commentaire.

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE